Bienvenue chez FISHXPLORER (Livraison gratuite dès 70 euros)

Comment choisir son filet ou son épuisette de pêche ?

L’utilisation d’une épuisette de pêche peut être très utile en petit bateau, soit pour récupérer des prises, soit pour attraper de petits poissons qui se trouvent à proximité. Quelle que soit l’intention de l’utiliser, pour les meilleurs résultats, c’est une bonne idée d’obtenir la meilleure épuisette brochet en Île de France.

Afin d’obtenir le meilleur équipement de pêche, il y a quelques points importants à considérer ; en voici quelques un.

Tout d’abord, qu’est ce qu’une épuisette de pêche ?

Une épuisette de pêche est un ensemble de fils qui sont tissés ou liés ensemble pour former un filet, dont la fonction est de retenir le poisson.

L’une des principales catégories est celle des réseaux passifs. Celles-ci tirent parti du comportement des poissons pour qu’ils soient piégés, sans effort humain. Le second est les filets actifs, qui sont utilisés pour piéger des espèces particulières, par nos propres mouvements.

Comment choisir son filet ou son épuisette de pêche en île de France ?

Il existe environ sept types de filets, dont l’utilisation dépendra du type de poisson à obtenir, de la technique à utiliser et de sa composition. Bien que les systèmes soient similaires, quel que soit le pays, leurs noms et modèles peuvent varier.  Voici les plus courantes:

Épuisette pliante au carnassier en Île de France

L’épuisette est la plus connue des pêcheurs. C’est souvent la différence entre attraper un poisson ou s’éloigner à la dernière seconde. Lorsqu’il s’agit de gros poissons comme le carnassier, l’épuisette est très importante car elle contient une manche télescopique et une tête graphite repliable.

Filets flottants ou dérivants simples

Ce sont ceux qui flottent dans l’eau verticalement, de sorte que les créatures marines ne peuvent pas percevoir leur présence. Grâce aux courants de la mer, les poissons y sont piégés. Bien qu’ils capturent toutes sortes d’espèces aquatiques, la largeur du maillage détermine la taille de la proie.

Epuisettes  de fond simples

Elles sont similaires à la classe précédente, mais restent ancrés au fond marin. Son utilisation est idéale pour tenter de capturer des espèces – grandes ou petites – qui vivent à une plus grande profondeur.

Filets de tir simples

Ils fonctionnent de manière similaire à l’arrière-plan. La différence est qu’ils ne sont pas entièrement fixés au fond marin, mais couvrent une profondeur qui peut être variable. Après avoir été mis en place pendant quelques heures, il est collecté en le tirant du sol. Peu à peu, il se referme sur lui-même jusqu’à ce qu’il atteigne le sol.

Filets de tir avec cul de chalut

C’est une variante du simple filet de tir. Même la méthode de collecte et d’extraction est identique. La nouveauté est qu’il possède une extension centrale en forme de flocon, qui permet de mieux retenir les poissons qui sont retenus dans cette zone.

Filets à fouetter

C’est un type de filet actif et est utilisé avec plusieurs bateaux. Lorsqu’un banc de poissons est trouvé, ils sont placés sur les côtés et étalent le filet entre eux. Pour obtenir le plus d’espèces, il est important de se déplacer rapidement.

Filets encadrés

Ils sont utilisés comme les flotteurs traditionnels, mais ont un renfort, en bois ou en métal, pour attraper des charges plus importantes. Ce sont passifs, car ils sont laissés dans l’eau.

Filets mixtes ou composites

Ils diffèrent des autres en ayant une partie de trémail – un instrument de fond composé de trois tissus de filet qui se chevauchent dans une rangée, les côtés étant de la même taille et de la même maille, tandis que le panneau central est plus grand – et un seul tissu qui peut faire partie de la centrale ou être séparé. Ils sont généralement jetés à la mer à l’aube et sont ancrés au sol par ballast. Des bouées sont placées sur le dessus pour distinguer son emplacement et pour rester à flot.

Catégories